5 trucs pour trouver des accomodations à l’étranger

Si vous avez des questions au sujet de cette aide se pose, s'il vous plaît visitez la source officielle et posez vos questions directement au centre.

1. L’option facile, si disponible: l’hébergement campus

Selon votre destination université, vous aurez plus ou moins de facilité à trouver un logement. Dans les plus grandes villes européennes, un loyer peut coûter la peau des fesses, et les propriétaires ne sont pas toujours très enthousiastes à l’idée de louer à des locataires ne s’arrêtant dans la ville que quelques mois. Si l’université de votre choix possède toutefois un campus avec des résidences étudiantes, vos démarches deviennent plus facile! Le loyer des résidences varie, mais les avantages demeurent semblable peu importe le pays: proximité de vos lieux de cours, diversité culturelles dans les résidences, vie sociale facilitée par les cuisines communes et par les activités organisées par les responsables des résidences étudiantes…

Pour un séjour à l’étranger sans complication et plein de ce “buzz” étudiant dynamique, les résidences du campus sont une option à ne pas dédaigner!

2. La force du nombre: colouer un appartement

Si vous connaissez d’autres étudiants de votre université venus avec vous à l’étranger, pourquoi ne pas trouver un appartement à louer ensemble? Les coûts de la vie sembleront beaucoup moins intimidants une fois divisés et la cohabitation vous aidera à ne pas vous sentir trop isolé dans une grande ville étrangère.

3. Conseillers et ressources à votre disposition

S’il n’y a pas de résidences étudiantes – ou que vivre sur le campus ne vous plait pas – il faudra vous tourner vers le vaste monde immobilier externe. Si vous ne maitrisez pas la langue du pays, l’obstacle langagier peut causer quelques difficultés, en particulier lorsque vous discuterez avec les propriétaires particuliers.

Toutefois, vous trouverez diverses ressources pour vous aider à l’université. Si vous êtes arrivés avec le support d’une organisation, celle-ci s’offrira sans doute pour vous aider dans vos démarches. Autrement, l’université elle-même disposera d’un service d’orientation qui vous aiguillera dans la bonne direction.

4. Merveilles de la technologie: cellulaire et sites internet

Si tout échoue, le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de vous munir d’une carte SIM locale et de surfer les sites internet de logement locaux. Faites des appels, déplacez-vous, visitez des logements… Vous verrez sans doute des offres placardées sur des murs, des babillard universitaires, des poteaux téléphoniques: essayez. Certains préfèront boucler une chambre ou un studio avant leur arrivée, mais les annonces en ligne ne sont pas toutes fiables. Parfois, il vaut mieux être sur place pour pouvoir se faire une idée juste des accommodations offertes – et du type de personne qu’est votre propriétaire.

5. Arriver en avance : pour les comparateurs minutieux

Il vaut mieux arriver avant le début des cours! Faites un tour de la ville, familiarisez-vous avec le système de transport et les différents quartiers, prenez rendez-vous avec les propriétaires une ou deux semaines avant que le reste de la foule d’étudiants étrangers arrive, quitte à devoir loger ces quelques temps dans une auberge de jeunesse…!

Bon séjour!

Bourses connexes